Partir vivre à Sydney à Athènes et à Montréal: l’expérience d’Aurélie

Cette semaine, je vous présente l’histoire de Aurélie, voyageuse expérimentée, qui a vécu à Paris, à Athènes, à Sydney et à Montréal.

Elle nous parle de ses expériences et de ce qu’elle a appris grâce à ses voyages.

Je remercie Aurélie et je lui souhaite bon courage pour la suite!

Interview à Aurélie: De Athènes à Sydney à Montréal

Photo de l’article: Aurélie

Petite présentation personnelle et de ton site  

Je m’appelle Aurélie, j’ai 31 ans et je suis originaire de Poitiers. J’ai habité à Paris, à Athènes, à Sydney et à Montréal. Piquée par le virus du voyage il y a bien longtemps, j’ai sillonné l’Australie et l’Asie du Sud-Est plus récemment. Mon blog Lili au pays des merveilles (www.liliaupaysdesmerveilles.com) est un peu comme mon carnet de voyage. J’y relate mes escapades et j’essaie d’y donner quelques conseils dès que je le peux par rapport à mon expérience. J’y ai semé quelques miettes de ma vie à Montréal. Aujourd’hui, je suis de retour en France. Après plusieurs mois à tergiverser pour savoir si je repartais ou pas… J’ai décidé de rester encore un peu en France et plus précisément à Paris ! Le blog va peut-être changer un peu de forme puisque je vais beaucoup moins voyager… 

Pourquoi as-tu quitté la France?  

J’ai quitté la France en 2009. Suite à mon retour d’Australie, je cherchais un emploi sans succès. J’ai fini par demander le Permis Vacances Travail et partir à m’installer à Montréal où j’ai trouvé plutôt facilement un emploi. Je suis tombée en amour avec cette ville si agréable à vivre. J’y ai ma seconde famille et une partie de ma vie.  

 Quelles étaient tes peurs et tes forces avant de partir?  

Je ne m’attendais à rien en partant au Canada. J’étais tellement déçue de ne pas trouver d’emploi en France. Je préférais faire un « petit boulot » là-bas qu’en France et finalement… tout est allé au-delà de mes attentes. Je n’avais pas de peur. Je ne laissais rien de particulier en France, j’avais déjà habité à l’étranger. Et si la différence culturelle au Québec est palpable, la langue reste la même malgré les nuances de vocabulaires.  

Quant à mes forces… Je ne sais pas. Je pense que le fait de ne m’attendre à rien de particulier m’a aidée à ne pas être déçue et à apprécier chaque instant. Et puis tout a été facile pour moi là-bas. (Mais ce n’est pas le cas de tout le monde).  

N’hésitez pas à suivre Aurélie sur son site Lili au pays des merveilles

Montreal Street Art
Montréal Street Art

 Qu’as-tu appris de cette expérience ?  

Tellement de choses ! À prendre du recul sur la France et notre culture. À me prendre du recul sur moi-même. À vivre dans une double culture : française et québécoise. À sans cesse me positionner comme si rien n’était acquis, car même en étant français(e), on reste des immigrés/expatriés. À vivre à la Canadienne (voire à l’Américaine). À voir les côtés positifs de la France et du Québec. Vivre à l’étranger fait grandir et nous change…  

 

Je crois fermement que chaque personne devrait essayer de voyager ou de vivre quelque temps à l’étranger. Je sais que pour certaines personnes, ce n’est pas un besoin ni même une envie comme cela l’est pour moi et l’a toujours été. Mais c’est quelque chose qui nous modifie profondément et nous fait voir le monde et notre monde d’une manière différente. Cela nous fait grandir et nous vivons des expériences uniques. Et surtout, les voyages ouvrent l’esprit…  

Montreal Mile End
Montréal Mile End
Parc de la Mauricie au Québec
Parc de la Mauricie au Québec
Parc du Mont Tremblant au Québec
Parc du Mont Tremblant au Québec

2 thoughts on “Partir vivre à Sydney à Athènes et à Montréal: l’expérience d’Aurélie

  • 22 juin 2015 at 14 h 47 min
    Permalink

    Super sympa cette petite interview ! Les photos sont très jolies !

    Reply
  • 4 décembre 2015 at 21 h 43 min
    Permalink

    Salut!

    Merci pour cette inerview! Je suis tout à fait d’accord avec toi. Les voyages forment la jeunesse, enfin, surtout ils forment l’ouverture d’esprit et nous permettent de voir que beaucoup de peuple ont une conception différente de la vie.

    Par exemple, j’ai vécu un an en Inde ayant travaillé à l’ambassade de France, je n’ai absolument pas aimer la relation que les indiens ont à la vie : aucun respect pour la vie humaine. C’est choquant, et totalement différent de notre vision occidentale. Et pourtant ils sont plus d’un milliard!

    En ce moment, je suis moi aussi partie, loin de la France, pour avoir un peu d’air, frais… Voici mon blog sur mon expatriation en Islande : http://www.islande-zou.fr Vous pouvez toujours venir faire un petit coucou 😉 ET y’a des belles photos d’Islande, qui est une terre magnifique de glace et feu, même si pour le moment j’ai surtout vu la glace 😀

    A+

    Noémie de Icelanded !

    Reply

Laisser un commentaire

line-height: 30px;