Autour du voyage

Que faire à Belle-île-en-mer en 2 jours

4
(3)

Que faire à Belle-île-en-mer en 2 jours ? Je vous raconte mes aventures sur l’île avec ma petite de 4 ans, entre randonnées pédestres et balade en vélo dans la douceur de la fin de l’hiver. 

 

Belle-île est la plus grande des îles Bretonnes. Selon la légende 5 fées chassées de la forêt de Brocéliande, jetèrent leur couronnes de fleure dans le Golfe du Morbihan. Trois de ces couronnes, emportées par le courant formèrent 3 îles: Belle-île, Houat et Hoëdic.

Belle-île est une étendue de champs, pâturages  et hameaux pittoresques. Sa côte sauvage m’a laissé un mélange de stupeur et tremblement (cit.). La magie opérée par la nature est puissante: l’océan dort, se réveille, s’agite, parfois il se heurte avec force aux falaises impérieuses et parfois il se laisse aller avec douceur sur les plages de sable fin.

 

QUE FAIRE A BELLE-ILE-EN-MER EN 2 JOURS

Avec ma petite âgée de 4 ans, nous sommes parties à 11h30 d’un 28 février du port de Quiberon.

A mon arrivée, la ville est assez tranquille, je trouve une place de parking gratuite proche du port avec facilité.

L’océan est calme, et bien que le ciel est couvert, la température est très agréable.

Nous arrivons après une traversée de 50 minutes au Port du Palais. Le bateau est rempli par un quart et ça laisse entre-voir ce qui nous attend sur l’île (vous pouvez réserver sur le site internet ou directement au guichet).

Le Palais est le principal centre d’activité de la ville, pour autant, en ce dernier jour de février le calme y règne. Le marché installé sur la place principale est peu animé, je passe devant des nombreuses boutiques fermées, certaines car en jour de repos, d’autres qui ne rouvriront que début Avril et encore d’autres sont en pause méridienne jusqu’à 15h00.

Je rejoins mon Airbnb, placé en plein centre et je m’opère pour organiser mes 2 journées de visite.

J’ai prévu de louer un vélo électrique avec cargo pour la journée de mardi et de consacrer l’après-midi de lundi à la découverte du Palais.

 

Le Palais ♥♥

Nous commençons la visite par le centre du Bourg qui s’étale autour du port. Une multitudes de boutiques, commerces de bouche, artisans s’y sont installés. Je trouve la variété et le caractères de ces commerces très agréable, loin du côté artefact que l’on peut retrouver dans certains endroits très touristiques.

Les maisons du centre ville sont très pittoresques avec leurs façades aux couleurs pastels, du lilas, du bleu, de l’aubergine, du vert et tant d’autres. Ma petite est capturée.

Nous traversons le petit pont et montons vers la citadelle Vauban ♥♥.

Construite en 1549 et renforcée par Vauban en 1683 elle s’impose dans le paysage par ses très hautes murailles.

Au fil du temps elle a fait office de caserne, de prison et de centre d’éducation pour mineur.

Nous commençons à nous balader dans les jardins suspendus, nous découvrons avec extase un morceau de l’histoire de Belle-île.

Malheureusement nous ne pouvons pas franchir les portes de la Citadelle car en travaux jusqu’à 2023. Le détour en vaut, quand même, largement la peine, d’autant plus que juste en contrebas du parking de la forteresse, débute le sentier côtier.

 

Sentier Côtier ♥♥♥

Nous descendons un escalier étroit et nous nous retrouvons sur un chemin côtier époustouflant, d’une sauvagerie poignante.

Un sentiment d’émerveillement et parfois de frayeur m’accompagne tout au long de la balade. Je reste très vigilante, nous avançons avec prudence à certains endroits les plus proches des falaises. Des petites criques s’offrent à nous tout au long du parcours. Elles resterons inexplorées pour notre virée dans l’île 🙂

Au bout d’une heure, ma petite montre quelque signes de fatigue, je décide de remonter au Palais par les routes internes en passant par des hameaux et des champs d’un vert intense.

20220228_151625
20220228_145255
20220228_145216

Avant de rentrer à l’airbnb nous faisons une halte dans la jolie Église Saint-Géran pour admirer ses mosaïques et ses vitraux colorés. 

La journée se termine ainsi pour nous, au coucher du soleil le port est encore plus calme que le matin …

Le lendemain matin, une brume couvre le ciel et quelques gouttes de pluie pourraient me décourager à louer un vélo. Mais je me rends compte que le temps fait partie du charme de la Bretagne, et ainsi nous nous rendons vers le louer de vélo que j’ai repéré la veille (au cheval de fer, à la fin du chemin qui longe le port). Je réserve mon vélo électrique avec cargo pour la journée au prix de 36 euros.

Je pars aussitôt à la découverte de Sauzon.

 

Port Sauzon

La première étape de notre périple est le Port de Sauzon. Nous y arrivons par une des routes principales.

Le port est encore plus calme que celui du Palais, un bar, un tabac et une superette animent légèrement le lieu. La plupart de restaurants et boutiques sont fermées, mais je me dis qu’aux beaux jours l’ambiance du port doit être très chouette.

img_6220b9f7286d2

 

Nous nous arrêtons prendre quelques photos au pied du phare, contempler le petit bourg et ses petites maisons colorées qui regardent la mer. Nous repartons assez vite vers le Nord-est pour aller à la découverte de la Pointe des Poulains.

 

Pointe des Poulains ♥♥♥

Le lieu est superbe, empli de liberté, de silence et d’élégance.

Nous passons devant, sans nous arrêter, à l’espace nature et à l’espace Sarah Bernhard, pour nous diriger vers la pointe où s’érige le phare, solitaire et nostalgique au milieu d’une nature luxurieuse.

Une fois arrivées au phare, par un chemin accessible uniquement à marée basse, il nous reste plus qu’à regarder l’horizon et à laisser aller avec le vent les autres pensées.

img_6220ba15e203b
img_6220ba6f25eba
img_6220ba483d6f7

Nous reprenons notre vélo pour continuer à sillonner l’île. 

La prochaine étape est Port-coton.

Pour y arriver le chemin que j’emprunte n’est pas des plus aisé, des grosses montées font suite à des grosses descentes. Je me retrouve à descendre de mon vélo et le pousser à la mano, tant la peinte est raide …

Je peux que vous conseiller de regarder avec attention les balisages présents partout dans l’île avec les codes couleur par niveau de difficulté … 😉

Malgré l’effort, le chemin est bucolique, nous croisons des vaches normandes, des faisons et des rouges-gorges, ma petite n’arrête pas de m’appeler émerveillée.

Avant de parvenir à destination, nous nous arrêtons dans le bar du petit bourg de Kervilahouen, pour une pause café/détente. Le bourg fut berceau de l’artiste Monet, qui se laissa emporter par l’inspiration artistique pour nous offrir pas moins de 39 toiles en deux mois de séjour.

Je me pose sur la terrasse du bar et je discute avec le très gentil propriétaire pendant que ma fille s’éclate dans le petit parc jeu d’en face. Il me parle de Belle-île, très calme jusqu’à mi-avril et frénétique en juillet août.

 

Port-Coton ♥♥♥

Les aiguilles de Port-Coton se dressent au milieu de l’agitation des vagues, qui forme l’abondante écume comme une couche de coton, cernées par des falaises imposantes. Ce cadre impressionant inspira les peintures de Monet qui évoque un « pays superbe de sauvagerie avec son amoncellement de rochers terribles et sa mer invraisemblable de couleurs »

 

img_6220c133c9075
img_6220bb3b3b62f
img_6220bab3f38e4
img_6220bb3b3b62f

 

 

Pour ceux qui souhaitent se payer une petite folie, vous pouvez réserver un moment de pure détente au Castel Clara Thalasso & Spa, ici, ou directement sur leur site. Tous les guides en parlent !!!

 

Un seul regret

La journée fut intense, après avoir rendu le vélo, nous rentrons vers notre foyer.

Un petit regret s’installe en moi, ne pas avoir découvert le joli port de Locmaria conseillé par les guides touristiques.

Le matin suivant, nous  prenons le temps de nous réveiller et de préparer notre départ.

Nous n’avons pas assez de temps pour une explorer un nouveau coin de l’île loin du Palais. Cependant nous pouvons faire une dernière petite randonnée vers le sentier côtier au départ du port par des escalier très raides. 

Nous arrivons rapidement sur les hauteurs de la ville et nous marchons jusqu’à la petite plage de Ramonette.

Le soleil se fait place timidement entre les nouages, mais le jeu de lumières qui s’offre à nous est sublime.

 

img_6220bb14d890a


Au revoir Belle-île en mer, nous allons nous revoir un jour d’été, je l’espère.

 

J’espère que cet article vous a aidé à savoir que faire à Belle-île-en-mer en 2 jours.

Vous pouvez également découvrir l’article sur mes coups de cœur dans le Golfe du Morbihan et si cela vous tente, me laisser un commentaire en bas de page 🙂

 

 

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4 / 5. Vote count: 3

No votes so far! Be the first to rate this post.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.