Partir vivre à La Réunion
Autour du voyage

Partir vivre seule à la Réunion: l’expérience de Clémence

0
(0)

Partir vivre seule à la Réunion? Vous trouverez dans cet article l’expérience de Clémence, qui est partie vivre à la Réunion pendant 9 mois.

Combien de temps as-tu vécu à la Réunion?

Je suis partie 9 mois, je remplaçais une consoeur orthophoniste sur ces mois, et j’avais prévu de revenir en Corrèze, ma région.

 

Pourquoi as-tu choisi la Réunion?

J’ai choisi la Réunion pour ses bons côtés : la richesse des paysages et la facilité administrative. Je revenais de Belgique et j’en avais marre de changer mes papiers, c’est quand même plus simple de se déplacer dans son pays, même avec 11h d’avion 😉

 

Quels étaient tes peurs et tes forces avant de partir?

Ma plus grande peur était qu’il arrive quelque chose à un proche alors que j’allais vivre à l’autre bout du monde, malheureusement j’ai perdu quelqu’un deux semaines après mon arrivée.

Mes forces étaient mon envie de découvertes et ma capacité d’adaptation. 

 

Pourquoi tu voulais quitter la France?

Je sentais que c’était le moment de faire cette expérience : j’étais célibataire, pleine de motivation et je n’étais pas prête pour m’installer.

aerial photography of mountain range under cloudy sky during daytime
 

Partir vivre seule à la Réunion

J’ai eu la chance de vivre neuf mois sur l’île de la Réunion. Cette toute petite Île est finalement immense ! Cette phrase ne peut avoir du sens que si on a marché dans ses criques, se sentant minuscule et émerveillé. Mon colocataire avait l’habitude de me dire « Ici tout se mérite«  et ces 11 heures d’avion pour y arriver, ces heures de marche pour voir le volcan ou les cascades, ces réveils au milieu de la nuit pour admirer un lever de soleil en sont la preuve.
 
 
C’est une terre de mélanges, tant aux niveaux de sa population que des plats, des paysages, des langues ou encore de l’art. Tout s’y mêle et tout semble s’y accorder.
 
Partir vivre seule à la Réunion
 
J’y ai fêté le nouvel an chinois, le dipavali (diwali), la fête des bretons (breizh kabar), la fête Kafre (fête de la libération de la Réunion), la oktoberfest, la Saint Patrick et évidemment le nouvel an occidental ainsi que Noël.
 
Tout ceci en buvant de la Dodo (lé la !) ou du rhum.
 
Les randonnées, les visites de tunnels de lave, le baptême de parapente et même de plongée (malgré les requins qui rodent ;)) m’ont donné l’opportunité de me dépasser et de lâcher prise.
 
Pour finir sur une touche sucrée, voici la recette du gâteau patates (dessert très très riche, mais tellement bon !).

 

Voyage, Partir, cuisine du monde, Recette Réunionnaise

 
Allez y bouger votre boyo 🙂
 
 
Merci à Clémence pour son témoignage!
 
J’espère que cette lecture vous aidera dans votre décision pour partir vivre seule à la Réunion

 

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Commentaires

31 mars 2017 à 15 h 36 min

Pour le gâteau patate à la place du rhum vous pouvez de l’anisette …. un pur régal



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.